8 façons de trouver votre audience Facebook

8 Façons de trouver votre audience pour la publicité Facebook

Pour obtenir un bon retour sur investissement (ROI) de vos campagnes Facebook, vous devez montrer vos publicités aux bonnes personnes. 

Simplement publier vos publicités sans ciblage précis ne vous assurera pas de bons résultats. Vous risquez de dépenser tout votre budget dans le vent.

Sur Facebook, quand vous démarrez avec aucunes données, le mieux est de commencer avec le ciblage par centres d’intérêts. 

Dans cet article nous allons voir quelques outils et techniques pour déterminer votre audience sur Facebook. Vous allez ainsi découvrir les meilleures façons de cibler votre audience pour vos campagnes Facebook. 

Sans plus attendre, voici 8 façons de trouver votre audience pour vos campagnes de publicités Facebook :

Une recherche sur Google permet d’établir un premier aperçu sur l’audience que vous souhaitez atteindre. Vous pouvez utiliser Google de plusieurs façons mais voici les 2 manières que nous préférons :

  1. Etablir une liste de marques, outils, publications, personnalités et évènements en rapport avec l’audience que vous souhaitez cibler.
  2. Faire des recherches plus générales sur votre audience.

L’idée derrière ces recherches sur Google est de dégager plusieurs intérets et axes stratégiques de ciblage. Le but est de comprendre au mieux votre potentiel client et de dégager des intérêts pour vos campagnes Facebook.

Commençons par parler des recherches spécifiques avec Google Search.

Une possibilité est de chercher une liste de Marques, Outils, Publications, Personnalités, Événements en relation avec votre audience. 

L’idée derrière ces recherches est de répondre aux questions suivantes concernant votre audience :

  1. Qui sont les figures d’autorité, les leaders ou les grandes marques ? 
  2. Quels sont les livres, journaux, magazines que votre client idéal ou audience lirait ? 
  3. A quel type d’évènement votre client idéal pourrait-il participer ? 
  4. Quels types de site web fréquente votre audience ?
  5. Quels outils utilisent-ils au quotidien ?
  6. Qu’est ce qui est complètement unique à propos de ce groupe ?

N’hésitez pas à compiler ces informations sous la forme d’un tableau. 

La notion de client idéal, ou persona buyer sera abordée dans un prochain article.

Une deuxième façon de trouver votre audience consiste à faire des recherches plus générales. Un peu à la manière d’une stratégie SEO (Search Engine Optimisation), vous tapez les mots clés propres à votre audience dans la barre de recherche de Google et vous regardez les suggestions proposées.

Pour illustrer ces propos, prenons par exemple la recherche « publicité Facebook » :

Vous pouvez également analyser les « Recherches associées » avec votre mot clé :

Avec les suggestions et les recherches associées, Google vous indique littéralement les mots clés et les sujets qui intéressent les gens autour du mot clé que vous avez renseigné. 

La prochaine étape est de valider si ces mots clés correspondent à des audiences Facebook. Pour cela, vous pouvez utiliser le gestionnaire de publicité ou l’outil de statistiques d’audience (Facebook Audience Insights).

Ce qui nous amène à parler d’un autre outil indispensable : Facebook Audience Insights. Rassurez-vous c’est gratuit !

2. Facebook Audience Insights (Statistiques d’Audiences)

Note : L’outil Facebook Audience Insights à subi une grosse mise à jour, un article plus complet et détaillé, à lire ici.

Lorsque vous avez un compte publicitaire sur Facebook, vous pouvez accéder gratuitement à « Statistiques D’Audiences » (Audience Insights). C’est un outil puissant qui vous donne des informations approfondies sur les centres d’intérêts et activités de votre potentielle audience

Pour accéder à Facebook Audience Insights, connectez-vous à votre Business Manager. Puis cherchez dans le Menu « Audience Insights » qui se trouve dans la catégorie « Analyse et Rapport » :

Une fenêtre pop-up s’affiche avec deux possibilités :

Choisissez l’option qui vous correspond le mieux :

  • Utilisez « Tous les membres de Facebook », si vous avez une toute nouvelle offre et souhaitez faire de la prospection froide.
  • Utilisez « Personnes connectées à votre Page » si vous avez une page Facebook. Cela permet d’avoir une vue plus intéressante des goûts de vos abonnés.

Vous arrivez ensuite sur cette fenêtre : 

Pas de panique, on va décortiquer l’écran rapidement : 

  • Dans la partie gauche de l’écran vous avez les « filtres de recherches » de votre audience 
    • La localisation
    • l’âge
    • Le sexe
    • Les centres d’intérêts 
    • Les gens connectés à votre page Facebook 
    • Et des paramètres un peu plus avancés comme l’éducation, la langue, l’emploi, la situation amoureuse, statut relationnel
  • Dans la partie droite de la page vous avez 4 principaux onglets. Ils contiennent les résultats suivant les filtres renseignés :
    • Données démographiques 
    • Mentions J’aime une Page 
    • Lieu
    • Activité

Voici un tutoriel rapide sur comment utiliser Facebook Insights

2.1 Comment utiliser Facebook Insights ? 

Supposons que je possède une boutique en ligne qui vend des produits autour du yoga. Je souhaite plus d’informations sur mon audience. 

  1. Commencez par renseigner quelques informations démographiques basiques sur votre Audience comme le lieu de résidence, l’âge et le sexe 

Dans notre exemple on ne va pas toucher aux paramètres d’origine sur l’âge et le sexe. On cherche à avoir une vue d’ensemble, globale sur le centre d’intérêts « yoga ». C’est-à-dire avoir plus d’informations sur l’âge de l’audience, et le sexe prédominant intéressé par ce sujet. 

Laissez « 18 ans et plus » pour l’âge et « Tout » pour le genre. On va juste changer le pays pour la « France ». 

2. Puis entrez un intérêt général dans le champ « Intérêt ». Pour l’exemple, on choisit l’intérêt « yoga ». C’est une audience très large et générique qui semble intéressée par le yoga. 

2.1.1 L’analyse démographique

3. L’analyse démographique indique la tranche d’âge et de sexe la plus présente dans cet intérêt : 

  • 73 % de femmes
  • 27 % d’hommes 

Ces informations nous sont très utiles. Elle permettent de définir les premiers critères de ciblage. Sans surprise, le yoga intéresse le plus les femmes que les hommes sur un total de 6 millions de personnes

Mais la puissance de l’outil nous indique aussi les tranches d’âge qui sont le plus intéressés selon le genre.

Dans notre exemple, les femmes de 25-34 ans, de 35-44 ans et de 45-54 ans sont les tranches d’âge avec la plus grosse répartition. 

Ces éléments apportent déjà quelques éléments de réponse concernant votre audience. Vous allez de facto pouvoir concentrer vos efforts et cibler les femmes de 25-54 ans

On a fait l’exercice pour l’intérêt Yoga. Si vous avez d’autres intérêts n’hésitez pas à tous les analyser.

2.1.2 Les mentions j’aime une page

4. Allons à présent dans la partie plus intéressante : « les Mentions J’aime une Page ».

Cet onglet permet de voir quels sont les pages les plus pertinentes par rapport à notre intérêt « yoga ». 

La page est organisée en deux parties. On trouve les « Meilleures catégories » en haut. Puis les « Mentions J’aime une Page » un peu plus bas. 

  • Les Meilleures catégories regroupent les pages Facebook selon des catégories prédéfinies comme les « Magazines », les « Communautés », les « Marques ». Selon Facebook, ces pages sont en rapport avec notre intérêt Yoga. La première catégorie qui est affichée étant « magasin de cosmétiques » avec les pages « Comme Avant » et « BIRCHBOX ». Il y a fort à parier que l’audience attirée par le yoga est très sensible a son apparence physique.

Si vous avez un doute sur certaines pages Facebook, vous pouvez cliquer dessus et vous serez redirigé vers le résultat. 

  • Les Mentions j’aime une page regroupe cette fois-ci les pages les plus pertinentes en rapports avec l’intérêt yoga. Il donne un peu plus d’informations comme la taille de l’audience pour la page concernée (si on peut cibler la page) , le nombre de personnes actives mensuellement sur Facebook et le score d’affinité.

2.1.3 Qu’est-ce que le score d’affinité ?

Le score d’affinité d’une page est un classement. Il permet de savoir a quel point l’audience que vous avez choisi (yoga) pourrait aimer la page.

Par exemple notre audience yoga a un score d’affinité de x172 avec la page « Søstrene Grene ». En d’autres termes, notre audience est 172 fois plus à même de liker cette page comparé à tous les autres utilisateurs de Facebook. Ce n’est pas un bon indicateur ça ? 

Ça serait vraiment génial de pouvoir cibler cette page vous allez me dire ! 

Hélas, toutes les pages que vous trouvez dans les statistiques d’audiences ne peuvent pas être ciblées… C’est une limitation de Facebook. Une page n’est pas nécessairement une audience que l’on peut cibler.

Pour un article plus complet et détaillé de Facebook Audience Insights, rendez-vous ici.

Continuons à creuser des pistes pour en savoir plus sur votre audience, toujours sur Facebook mais côté utilisateur. 

3. Affinité de page

L’affinité de page n’a rien à voir avec le score d’affinité qu’on vient de voir plus haut. Le principe est assez simple et concerne les pages Facebook. 

En tant qu’utilisateur, lorsque vous aimez une page Facebook, vous avez un petit encart qui s’affiche suite au clic sur « J’aime ». Il permet d’afficher des « Pages Connexes », c’est-à-dire en rapport avec ce que vous venez d’aimer. Il y a souvent de précieuses informations qui se trouvent dans cette liste de pages. 

Par exemple j’ai liké la page « Rammstein ». En conséquence, j’ai un bandeau « Pages Connexes » qui s’affiche en me proposant de liker d’autres pages similaires comme « System of a Down », « Nightwish », « Iron Maiden », etc. 

C’est une astuce toute simple. Elle permet de trouver d’autres informations sur votre audience. Ainsi que des idées en rapport avec ce qu’ils pourraient aimer. 

4. Espionnage/Stalking des Fans

Une autre bonne façon de trouver des idées de ciblage pour votre audience Facebook est de regarder quelle type de pages (ou groupes) les utilisateurs que vous souhaitez cibler aiment. 

Un exemple concret serait de trouver une page Facebook en rapport avec votre cible. Elle devrait avoir un grand nombre de followers. Ensuite, il faut analyser la liste des membres de cette page afin de sélectionner une dizaine de profils. Le but ici est de afin de regarder ce que les gens aiment comme pages similaires

Les profils à sélectionner ne devraient pas être au hasard mais plutôt les « hardcore » fans de la page en question. Il faut analyser les « j’aime » des personnes les plus actives et celles qui postent ou interagissent le plus souvent avec le contenu

Compilez les informations dans une feuille Excel et analysez les pages qui reviennent le plus souvent. Si des pages reviennent souvent sur votre panel d’utilisateurs il y a de très fortes chances que ce sont ces pages sur lesquels traine votre audience. 

A noter que cette méthode d’espionnage de fans fonctionne également pour votre propre page ! Mais préférez l’utilisation de Facebook Audience Insights en connectant votre propre page. Cela vous donnera beaucoup plus d’informations sur votre audience.

5. Suggestions des ensembles de publicité 

Quand vous cherchez votre audience Facebook, pourquoi ne pas chercher directement à la source ?

En effet, les méthodes précédentes comme l’affinité de page,  les recherches sur Google voir même Facebook Audience Insights ne donneront pas nécessairement des ciblages que vous pourrez utiliser dans le gestionnaire de publicité de Facebook. Certains groupes Facebook ou mots clés ne correspondent pas à des audiences Facebook ! 

5.1 Fonctionnement

La technique de recherche de votre audience par suggestions depuis les ensembles de publicité vise à gagner un peu de temps :  

Lorsque vous êtes sur le Gestionnaire de publicité Facebook, dans un ensemble de publicité, vous pouvez renseigner un mot clé dans la partie « ciblage avancé » pour obtenir des informations sur l’intérêt comme sa taille mondiale (dans tous les pays) ainsi que la couverture potentielle dans le pays de l’ensemble de publicité. 

Voici un exemple pour le centre d’intérêt « astronomie » qui dispose d’une couverture potentielle de 1,1 millions de personnes. 

Vous voyez également que des suggestions de centres d’intérêts similaires sont proposées dans la liste lorsque vous tapez un mot clé comme « café »

pastedGraphic_1.png

En revanche, attention à bien valider la pertinence des intérêts trouvés ! Ne placez pas de manière aveugle toute votre confiance dans les intérêts que vous avez trouvés. Je m’explique : ce n’est pas parce que les suggestions contiennent le terme « café », qu’elles sont toutes en rapport avec votre ciblage de café. 

5.2 Attention à la validité des intérêts

Prêtez attention à la validité des centres d’intérêt, la capture d’écran ci-dessus est un bon exemple. Les centres d’intérêts « café Tacvba », « café racer », « Zee café » ne sont en rien en rapport avec la graine de caféine. Café Tacvba est un groupe de musique. Café Racer et Zee Café sont des chaînes de télévisions.

Vous l’aurez compris, il faudra quand même vérifier manuellement que les centres d’intérêts proposés correspondent aux audiences que vous souhaitez atteindre…

De même, vous n’avez qu’une vision limitée du nombre de suggestions réellement existantes. Car le gestionnaire de publicité Facebook est très épuré et simple. Celui-ci n’affiche que 25 suggestions ou intérêts quand vous faites « parcourir » ou « suggestions ». 

Pour pallier à ces problèmes que sont la vérification de la pertinence des recherches de centres d’intérêts et de la limite d’affichage à 25 suggestions/intérêts, il existe un outil externe : Targetez

Ce logiciel permet d’obtenir sans limitations tous les centres d’intérêts Facebook disponibles pour un mot clé. De plus, il vous aide à valider très rapidement la pertinence des intérêts.

6. Targetez

Le logiciel Targetez a été spécialement conçu pour gagner du temps lors du ciblage de vos campagnes Facebook. 

Il est né de la frustration de n’avoir qu’une vue partielle des intérêts disponibles sur Facebook

En effet, sur le gestionnaire de pubs de Facebook, vous avez qu’un nombre limité d’intérêts qui sont visibles. Cette contrainte a pour but de fluidifier et simplifier l’interface en affichant que 25 résultats aux annonceurs. Une première limitation qui vous gâche un grand nombre d’intérêts très intéressants ! (Car oui il en existe des centaines de milliers d’intérêts mais ils sont bien cachés).

Comme discuté plus haut, une autre contrainte est qu’il est parfois difficile de trancher, de valider la pertinence des intérêts. Cela est dû au peu d’informations que Facebook donne sur chacun d’eux. 

Depuis le gestionnaire de publicité, il est assez difficile de départager la pertinence et la validité d’un intérêt. En effet, vous avez toujours une description générique qui est donnée lorsque vous souhaitez en savoir plus sur une audience

Exemple : on cherche a valider la pertinence de « Café Tacvba » par rapport à un ciblage « Café ». La description détaillée de l’audience donnée par le gestionnaire de publicité est la suivante : 

« Personnes ayant aimé ou exprimé un intérêt pour les Pages liées à Café Tacva ».  

Cette description ne nous aide pas grandement… dans notre choix. Il va falloir valider sa pertinence sur Google ou Facebook. 

6.1 Comment Targetez va vous aider à être plus productif dans vos recherches d’intérêts ? 

Comparons les mêmes recherches d’intérêts entre le gestionnaire de publicité et sur le logiciel Targetez.

Lorsqu’on cherche tous les intérêts disponibles sur le café nous obtenons une liste complète de 97 résultats. C’est une augmentation de 288 % intérêts additionnels. C’est déjà beaucoup plus intéressant que les 25 maigres résultats affichés dans le gestionnaire de publicité ! 

Le logiciel récupère non seulement la liste complète des centres d’intérêts Facebook autour d’un mot clé. Mais également toutes les autres informations disponibles autour de ce centre d’intérêt à savoir : 

  • Sa taille 
  • Son sujet 
  • Sa catégorie 
  • Son chemin d’accès dans le gestionnaire de publicité
  • Et propose 2 liens de validations qui permettent de voir à quoi correspondent l’intérêt sur Google ou Facebook.

Coté pratique : vous pouvez ordonner les résultats en fonction des informations plus haut. C’est-à-dire classer facilement par taille d’audience, sujets, catégories, etc. Un gain de temps appréciable.  

Mais aussi faire une recherche à l’intérieur de votre recherche *inception*

Exemple d’un filtrage sur le sujet « Food and drink »

Enfin, vous pouvez valider très facilement la pertinence des centres d’intérêts. Des liens de validation permettent d’ouvrir une page web sur Google et Facebook.

6.3 Le golden bonus 

Peut-être vous l’avez remarqué ? 

En parcourant la liste de centres d’intérêts sur Targetez, vous risquez de remarquer des noms commençant par des majuscules et d’autres commençant par des minuscules :

  • Les centres d’intérêts en majuscule sont des intérêts explicites. L’utilisateur est considéré comme intéressé par le sujet car il a explicitement fait une action comme un clic sur lien ou une interaction avec le contenu…
  • Les centres d’intérêts en minuscule, quand il ne s’agit pas de nom de marques, sont des intérêts implicites. C’est à dire que les utilisateurs sont considérés indirectement intéressés par le sujet ou la thématique. Facebook considère que leurs amis ou leur cercle d’amis (à un certain degré inconnu) est intéressé par le sujet et donc par déduction, ils seront influencé par le choix de leurs amis. 

6.3.1 En quoi est-ce important pour votre ciblage ? 

Pour votre ciblage, veillez a n’utiliser que les intérêts explicites qui sont en majuscule. Ils concernent de vraies intentions d’actions venant de la part des utilisateurs Facebook.

Vous l’aurez compris, Targetez est un logiciel pratico-pratique. Il vous aide a trouver des intérêts dont vous n’auriez pas pensé. De plus, il est plus facile de valider leur pertinence avec les informations additionnelles apportées sur le sujet, la catégorie et les liens vers Google et Facebook.

Enfin, vous avez accès à une liste complète d’intérêts pour un terme de recherche ce qui veut dire que vous allez trouver des intérêts cachés et peu exploités très rapidement. 

Pour en savoir plus sur le logiciel, rendez-vous ici.

Passons à un autre outil très puissant, Google Analytics

7. Google Analytics

Si vous avez installé Google Analytics sur votre site et que votre produit ou votre service se vend déjà, vous avez la possibilité de trouver une grande quantité d’informations sur votre audience actuelle. Vous allez ainsi pouvoir exploiter les informations tirées de Google Analytics pour ensuite définir votre audience Facebook.

Rendez-vous sur votre compte Google Analytics dans la partie « Audience » puis « Centres d’intérêt »

Deux parties nous intéressent : 

  • Catégories d’affinité – La définition donnée par Google Analytics est la suivante « Les utilisateurs inclus dans ces segments sont davantage susceptibles d’être intéressés par la catégorie spécifiée. ». Cela veut dire que ce sont les gens qui sont intéressés par votre site ou produit. Ils interagissent avec le contenu de votre site. On se trouve ici, au début du tunnel de vente en phase de sensibilisation ou considération. 
  • Segments sur le marché : « Les utilisateurs de ces segments sont davantage susceptibles d’être disposés à effectuer un achat de produits ou services appartenant à la catégorie spécifiée ». Cela veut dire ce sont les gens qui connaissent déjà votre produit et sont prêt à acheter. Ces gens sont dans la partie la plus basse du tunnel de vente, proche d’une conversion.  

7.1 Exploration des données de catégories d’affinité

Google et son algorithme identifient les utilisateurs selon des catégories d’affinités. Une sorte de « profil » qui est établi en fonction de leur mode de vie, leurs passions et leurs habitudes. L’idée est d’exploiter ces catégories d’affinités dressées par Google en audiences Facebook pour vos campagnes.

Ouvrez « Intérêts » puis « Catégories D’affinité », vous devriez voir un tableau avec beaucoup de données. Si ce n’est pas le cas, c’est que vous n’aviez pas activé le traçage des intérêts des utilisateurs de votre site. Dans ce cas-là, il faudra attendre d’avoir des données…

Suivant votre objectif triez par « Pages par sessions » ou « durée de la session » si vous analysez votre taux d’interaction. Cela pourrait être le cas pour un blog, par exemple. Triez par « Transactions » ou « Revenus » si vous vendez un produit.

Dans notre exemple, il s’agit d’un site e-commerce, on va donc classer par « Revenus » :

On remarque certaines catégories d’affinités reviennent le plus :

  • « Sports & Fitness/sports Fans »
  • « Shopper/luxury Shoppers »
  • « Technology/Technophiles »
  • « Media & Entertainment/Movie Lovers »
  • « Media & Entertainment/Music Lovers »..

Cela nous donne d’excellentes indications sur les affinités des utilisateurs. Pour ce site, c’était avant tout des intérêts autour du Fitness qui étaient utilisés pour le ciblage. Mais on remarque que l’audience aime également les produits de luxe (luxury shoppers), les médias et les divertissements. Certains sont gamers, etc. On pourra donc essayer de faire des croisements d’audiences Facebook entre le Fitness, des marques de luxe, des chaînes de télés, etc. Cela permettra de découvrir de nouvelles poches d’audiences et de réduire les coûts publicitaires.

Ne sous estimez pas ces données-là ! 

7.2 Exploration des données de segments de Marché

Le principe est le même que précédemment. Sauf que cette fois-ci, les utilisateurs sont classés dans des audiences de marché. Car ils ont éprouvés des intentions d’achats assez forts envers une catégorie. 

Par exemple dans notre cas nous avons le tableau suivant suite au tri par « Transactions » :

On peut voir d’autres pistes de ciblage intéressants pour cibler notre audience. Comme « Travel/Hotels & Accommodations », « Dating Services » et « Consumer Electronics/Game Consoles/Sony PlayStation » qui recoupe « Gamer » qu’on a vu précédemment et nous donne quel type de console cibler 😉

Une chose à noter : les catégories et les segments que vous trouvez dans Google Analytics peuvent ne pas correspondre à une audience ou un centre d’intérêt sur Facebook.

Tout l’art consiste à trouver des synonymes ou des intérêts proches. Par exemple, pour une catégorie comme « Media & Entertainment/Music Lovers », vous ne trouverez jamais le centre d’intérêts identique sur Facebook. Il faudra ruser et cibler les services de streaming audio (Spotify, Deezer) ou les chaînes de TV de clips musicaux. 

Vous l’aurez compris, Google Analytics est également un outil puissant pour trouver, affiner et optimiser votre audience Facebook. 

Basculons à présent dans le dernier outil qui n’est d’autre qu’une très grosse encyclopédie en ligne : Wikipedia

8. Wikipedia 

Vous le savez, Wikipédia est une gigantesque encyclopédie en ligne qui regorge d’informations. Lorsque vous souhaitez des informations expliquées clairement et rapidement autour d’un sujet, vous pouvez vous tourner vers Wikipédia. 

Wikipédia est également une mine d’or en termes de suggestions d’audiences.

Comment l’exploiter ?

Un exemple simple est lorsque vous faites une recherche sur votre sujet. Regardez la table des matières en début de page ainsi que les sujets connexes au bas de la page. 

Prenons le sujet comme la « pêche ». La table des matières apporte déjà énormément de pistes de recherches en vous proposant  des catégories comme « Pêche en apnée », « Pêche récréative », « Pêche électrique », etc. 

Ce sont déjà des idées de centres d’intérêts à tester dans le gestionnaire de publicité. 

À présent, si vous regardez au bas de la page, vous allez trouver encore plus d’idées sur les centres d’intérêts en rapports avec la pêche : 

pastedGraphic.png

En parcourant ces catégories vous allez approfondir vos recherches et être de plus en plus spécifique sur certains sujets. N’oubliez pas de valider les termes que vous trouvés en vérifiant qu’il s’agit d’audiences que vous pouvez cibler sur Facebook. 

9. BONUS : Google Keyword planner

Un dernier moyen d’obtenir plus d’information sur votre audience pour Facebook est d’utiliser l’outil externe Google Keyword Planner. Dans le temps il était gratuit. A présent il nécessite de posséder un compte publicitaire Google Ads. Vous trouverez de nombreux tutoriels sur comment créer un compte Google Ads sur internet.

Si vous vendez un produit par exemple des chaussures pour hommes, rentrez le mot clé “chaussures hommes”. Vous allez ainsi trouver des termes de recherches similaires en rapport avec votre sujet.

Le volume de recherche est un bon indicateur de quels termes utiliser. Il suffira alors de valider vos trouvailles sur Facebook Audience Insights ou depuis le logiciel targetez.

Conclusion

Cela marque la fin de cet article sur comment trouver votre audience sur Facebook. Nous avons vus plusieurs techniques et outils intéressants. Certaines façons vous mâchent plus le travail que d’autres. N’hésitez pas à nous partager vos expériences sur les différentes techniques que nous avons abordé ! Laissez nous un commentaire ou contactez-nous si vous avez des questions, on sera ravis de vous répondre !

Et maintenant ? Quelle est la prochaine étape ?

Ne perdez pas à l’esprit qu’il faut passer par une phase de testing pour déterminer si les audiences que vous avez trouvées correspondent à votre cible.

Il existe différentes manières de tester vos audiences sur Facebook. Ce sujet mériterait plusieurs articles à lui tout seul. Vous pouvez rassembler plusieurs audiences dans un même ensemble d’intérêt, ou alors tester une audience par centres d’intérêts.

1 réflexion sur “8 Façons de trouver votre audience pour la publicité Facebook”

  1. Ping : Créer votre avatar client - Blog

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page